L’entreprise… organisme vivant, souvent, tendu vers l’objectif, soutenu par la stratégie. Regroupement de diversités humaines, technologiques… creuset d’innovations et de réticences.

Tout organisme est occupé à maintenir son homéostasie et à la faire évoluer en même temps. La crise survient lorsque l’équilibre n’étant plus tenable et maintenu malgré tout, la tension devient paroxystique. Elle est toujours humaine. Même économique, elle reste humaine.

Gérer la crise, c’est accepter de se laisser contacter par les paradoxes et les conflits à haute tension pour saisir le mouvement qui pousse, qui tente de rendre visible les équations à résoudre, les décisions à prendre. Gérer la crise à vos côtés, c’est avant tout offrir une posture stable et régulée, proposer un levier de bascule pour passer les étapes nécessaires d’évolution.

Les organismes tirent leur durabilité de leur capacité à traverser les crises, bouleversements inéluctables annonçant les changements de paradigmes nécessaires. Pas de méthodes ni d’outils pour gérer les crises. Juste une posture stable et éprouvée par l’expérience et une capacité à naviguer dans les environnements à haute tension.