Comme une chaîne dont la force est celle de son maillon le plus faible, la réussite d’une transition de carrière dépend de notre capacité à traverser les différentes étapes qui jalonneront le voyage vers de nouvelles fonctions !

Développement personnel : notre cabinet out placement

Ne faites pas de trop petits rêves car ils n’ont pas le pouvoir de faire avancer les Hommes.

Johann Wolfgang von Goethe.

Out-placement (coaching management)

Les ingrédients dans les grandes lignes

La première étape d’une transition consiste à se préparer à aborder de nouvelles fonctions. Tous les changements, petits ou grands, s’accompagnent d’une période de bilan nécessaire, d’une prise de recul
pour laisser derrière nous ce qui appartient au passé, tout en étant capable de capitaliser sur les bonnes choses, les compétences et expériences acquises, qui sont les points d’appuis de notre futur. Le temps nécessaire à cette première étape n’est pas évaluable a priori. Il dépend de chacun de nous et de nos ressources du moment.

Cette première étape est plus émotionnelle qu’intellectuelle. Elle est incontournable et nécessaire pour aborder sereinement la suivante, avec envie et capacité à réussir. Plus nous cheminerons sur la courbe du changement, plus nous serons capables de travailler concrètement sur nos projets professionnels.

La deuxième étape est celle de la mise en route concrète des campagnes réseaux pour trouver le projet, le poste, la mission qui nous convient, tout en respectant notre calendrier personnel. La collaboration entre le coach et son client évoluera alors, et sera centrée sur l’action, la stratégie de recherche, la préparation aux rendez-vous, les débriefings et le suivi.

Les convives, pas à pas

  • Entretiens préalables avec le RH et le coaché (1h30).
  • Présentation des attentes, des besoins et du cadre de travail.
  • Mois 1 & Mois 2 : 1 séance / semaine.
  • À partir du Mois 3 : 1 séance tous les 15 jours.
  • Entre les séances, le coaché s’engage à avancer dans sa réflexion et à mettre en oeuvre les actions fixées en séance. À sa demande, il pourra déclencher des rendez-vous supplémentaires pour répondre à ses urgences ou besoins.
  • Clôture de la mission au terme du contrat ou à la validation de la période d’essai.

Tous les formats sont imaginables à condition qu’ils soient cohérents avec la demande et les besoins. Par exemple :

  • Limité à 6 mois, 1 an, 2 ans : coaching uniquement.
  • Limité à 6 mois, 1 an, 2 ans : coaching et formations de développement personnel.
  • Illimité dans le temps jusqu’à signature du contrat.

Préalable incontournable : le coaché formule une demande véritable. Il est volontaire et se sent responsable de son cheminement.