Parce qu’un manager doit savoir faire passer des messages aussi difficiles à dire qu’à entendre, nous avons tous besoin de nous ajuster ; de nous rassurer sur notre façon de faire ; de comprendre pourquoi la situation est partie en vrille. Face à la difficulté, redécouvrons pendant ces 2 jours, que nous sommes notre meilleur ennemi.

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

 

Sénèque.

L’inspiration

Le plus difficile, ce n’est pas de comprendre comment faire, c’est de le faire sans en avoir peur. Au delà de la théorie, souvent connue, maîtrisée et appliquée, nous nous mettons des « peaux de banane » sous le pied en cherchant à nier les émotions qui nous traversent. Sous le coup d’injonction souvent paralysantes, nous abordons avec difficulté ces entretiens difficiles pour le collaborateur avant tout.

Les ingrédients dans les grandes routes

Les entretiens difficiles sont souvent abordés de façon trop théorique. Entre la théorie et la pratique, il y a ces envahisseurs que sont nos émotions et celles de l’autre. Or, chaque entretien doit être l’occasion de renforcer le lien et la motivation de chacun. Nous nous focaliserons donc sur les entraînements pratiques :

  • Annoncer une décision difficile et l’assumer.
  • Recadrer un collaborateur et le remobiliser.
  • Savoir dire NON ! sans briser la relation.

Concrètement

Structure de l’annonce de décision.

  • Comment être convaincant lorsque nous ne sommes pas convaincus ? savoir ancrer nos convictions, les arrimer à l’enjeu, et assumer ?
  • Accompagner les collaborateurs dans le courbe du changement. Comprendre ce qui se passe en face et le suivre.
  • Savoir faire la différence entre une erreur et une faute ? comment se déboucher les oreilles lorsque la colère ou la frustration nous envahissent ?

Les convives pas à pas

  • Entretien individuel de préparation et de clarification des objectifs individuels.
  • Coaching individuel de suivi 4 semaines après le dernier jour de formation.
  • Alternance d’apports théoriques et de mises en situation.
  • Réflexions individuelles et partage d’expériences dans le groupe.
  • 1 Groupe de 6 à 8 participants maximum. 2 Jours (2).
  • 4 à 6 semaines d’intersession.